Ex Machina Tour 2017

Le concept Ex-Machina

« La main semble bien être non pas un outil, mais plusieurs. Car elle est pour ainsi dire un outil qui tient lieu de tous les autres. […] Car la main devient griffe, serre, corne, ou lance ou épée ou tout autre arme ou outil. Elle peut être tout cela parce qu’elle est capable de tout saisir et de tout tenir. » ARISTOTE

L’Art et la Technique. Quelle est la différence ? La confusion semble originelle, étymologiquement, ces deux mots ont le même sens. Technê en grec, qui donne ars en latin. Ces deux termes renvoient à une notion de savoir-faire.

L’Art désigne, au départ, les activités de production humaines, en opposition aux productions naturelles. La distinction n’est apparue que plus tard. La production technique d’un côté, et l’Art de l’autre, compris comme « Beaux-Arts ».

De nos jours, la distinction entre l’Art et la Technique semble évidente : l’ouvrier est un technicien, alors que le sculpteur ou le peintre est un artiste.

Le type d’activité mis en œuvre n’est pas le même. Le technicien produit ou répare un objet, l’artiste le crée. Une hiérarchie apparaît ici. Les artistes sont considérés comme des créateurs, usant de création et d’invention, à la différence des techniciens.

Ex-Machina est née de la rencontre entre Olivier Guillou, fondateur d’ideOkub, le premier réseau français de boutiques 100% dédiées à l’impression 3D, et MANU FAKTUR, psychoplasticien, artiste polymorphe et entité active de la vie culturelle bordelaise.

Cette structure se veut être un vecteur de développement techno-artistique. Nos objectifs sont de promouvoir la technologie de l’impression 3D par l’Art, et l’Art par la technologie de l’impression 3D.

Nos champs de recherches sont aussi vastes et complexes que peut l’être l’Art.

La technologie de l’impression 3D quant à elle, bien qu’offrant des possibilités de création jusqu’alors inexplorées, est limitée. Par des contraintes techniques, des lois physiques, en bref : tout n’est pas possible… du moins pas encore.

C’est dans cette optique que nous tâcherons d’adapter les démarches artistiques des différents acteurs de nos projets, à une faisabilité, une réalisation possible.

Nous souhaitons grâce à cette association permettre à de nombreux artistes d’accéder aux multiples et ambitieuses virtualités de création, permises par cette technologie, l’impression 3D, véritable révolution industrielle.

L’Art, discipline inhérente à la création de notre civilisation, aussi ancien que la nuit des temps, se prépare à entrer dans le troisième millénaire.

Régulièrement le concept Ex-Machina se dévoile au sein de différents lieux dédiés à l’impression 3D en France.

Pour débuter l’année Ex-Machina sera présentée dans le réseau ideOkub :

  • le 16 mars au Mans :
    16 rue de la Galère
  • 23 mars à Bayonne :
    26 rue benjamin Gomez
  • 13 avril à Reims :
    27 rue de Vesle
  • 20 avril à La Rochelle :
    42 rue de la buffeterie

Nouveauté 2017 :

Lancement de « Ex-Machina Contest 2017 », premières auditions d’artistes locaux qui souhaitent mettre en valeur leur création dans le cadre de cette nouvelle technologie. Le dossier de candidature se trouve en page 13.

Vous êtes artiste et croyez dans l’opportunité que cette technologie peut apporter à votre travail. Venez nous présenter vos travaux et votre démarche.

Pour télécharger le dossier de présentation, c’est ici :

Dossier de présentation Ex Machina

Under Armour 3D lance une basket imprimée en 3D en édition limitée

Armour 3D.

Pour fêter ses 20 ans, la marque de sport Under Armour 3D a cherché à placer la barre plus haut dans la performance de ses chaussures en ayant recours au design génératif et à l’impression 3D. Premier résultat de ces recherches, une basket innovante dénommée UA Architech.L’Innovation Lab de la marque américaine voulait concevoir une chaussure plus légère, stable et amortissante pour accompagner les athlètes lors de leurs phases d’entraînement les plus intenses. En s’associant à Autodesk, elle a pu développer la UA Architech qui ne sera produite dans un premier temps qu’à 96 exemplaires.

Armour 3DLire article complet

XJet lève 25 millions de dollars pour l’impression 3D métal

Le fabricant XJet annonce avoir clôturé un financement de 25 millions de dollars auprès de l’éditeur de logiciels Autodesk et du fond d’investissement Catalyst CEL afin de développer une nouvelle technologie d’impression 3D reposant sur la déposition de fines gouttelettes de métal.La compagnie XJet a été fondée dès 2005 par Hanan Gothait, ancien cadre de la firme Objet avant son rachat par le fabricant Stratasys. Créée à l’origine pour la production de panneaux solaires par impression 3D, la firme a réalisé un réel tournant stratégique en 2013 pour développer sa propre technologie de fabrication additive métal.

article_xjetprinter2Lire article Complet

L’Electroloom Mini, l’imprimante 3D de textile

Depuis 2012, la startup Electroloom travaille sur un procédé d’impression 3D révolutionnaire capable de créer des vêtements à la demande. Après une campagne de crowdfunding réussie sur Kickstarter et des premières impressions convaincantes, la firme américaine dévoilait récemment un premier modèle de machine dénommée Electroloom mini.

electroloomLire article complet

Carbon3D s’associe à Kodak pour ses matériaux d’impression

La marque Kodak, plus connue pour ses activités dans la photographie que dans l’impression 3D, officialisait vendredi dernier la signature d’un partenariat exclusif avec le constructeur d’imprimantes 3D Carbon3D. Les deux compagnies entendent ainsi collaborer sur le développement de nouveaux matériaux d’impression pour le procédé CLIP mis au point par Carbon3D.

kodakLire article complet

La Bretagne et son laboratoire d’impression 3D alimentaire

La Bretagne fait partie des régions à la pointe sur le secteur de l’impression 3D en France. Disposant de plusieurs entreprises spécialisées dans le secteur et des programmes universitaires dédiés, elle pourra désormais compter sur un laboratoire dédié à l’impression 3D alimentaire.Le Centre Culinaire Contemporain, en collaboration avec l’École Européenne Supérieure des Arts de Bretagne (EESAB) et le pôle BDI (Bretagne Développement Innovation) officialisait ainsi  un programme dédié à l’exploration des opportunités offertes par l’impression 3D

http://www.3dnatives.com/bretagne-laboratoire-impression-3d-16032016/Lire article complet ici

EX-MACHINA TOUR 2016

Date : 19 Janvier 2016 – 26 Janvier 2016 – 2 Février 2016

Opération :

  • Ex MACHINA TOUR organisée par Ideokub et Manu Faktur.
  • La tournée Ex-machina, après le succès remporté à Bordeaux au mois de Juin 2015, Ex Machina prend la route et va se présenter dans 3 boutiques IdeOkub.
    • A Quimper le 19 janvier 2016
    • A La Rochelle le 16 janvier 2016
    • A Grenoble le 2 février

http://dai.ly/x3q1cxg

http://dai.ly/x3n9pez

Moyens mis à disposition :

  • Imprimante 3 D
  • Modélisation et impression.

Visuels :

ex12553020_479372285568302_2824069597995581797_n 12592760_479372308901633_2019724368954807298_n 12650883_479372265568304_7707579473149010195_n 12651248_479372242234973_2144114655714023561_n

Le fabricant de jouets Mattel lance sa propre imprimante 3D

la marque américaine Mattel a décidé de se lancer sur le créneau de l’impression 3D en proposant deux outils résolument tournés vers les particuliers : une application de création 3D ainsi qu’une imprimante 3D.Créée en partenariat avec l’éditeur de logiciels Autodesk, l’App ThingMaker Design se présente sous la forme d’une application 3D compatible iOS et Android et permet de créer ses propres modèles à partir de centaines de combinaisons possibles.

http://www.3dnatives.com/mattel-imprimante-3d-18012016/Lire l’article complet